Apprendre à sauter

Apprendre à sauter

Lorsque l’on débute en VTT, il y a forcément un moment où, pour progresser en technique ou en vitesse, il faut savoir sauter certains obstacles. Même si vous ne cherchez pas spécialement à devenir le prochain Andreu Lacondeguy, le fait de savoir sauter vous sera très utile sur certains chemins et cela vous évitera de devoir descendre du vélo pour passer à pied.

 Avantages :

– Passer rochers, pierriers, racines, ponts, Reb Bull Rampage, etc…

– Obtenir plus de traction,

– Être plus rapide dans les sections techniques,

– Avoir un meilleur contrôle du vélo à une vitesse plus élevée

En VTT, tout saut commence par un décollage « propre ». Choisissez une trajectoire et ne la lâchez plus. Si vous changez de ligne en plein milieu, cela perturbera votre fluidité et vous aurez probablement de gros problèmes à la réception !

Vitesse et compression

Il est préférable d’arriver sur le saut avec une vitesse suffisante pour pouvoir décoller les deux roues et atteindre la réception en toute sécurité. En arrivant sur le haut du saut, fléchissez vos bras et jambes pour comprimer les suspensions afin qu’elles vous assistent sur le décollage. Lorsque vous ne comprimez pas les suspensions ou pas suffisamment, votre corps se raidit, la roue arrière se lève au mauvais moment et provoque un décollage déséquilibré.

Décollage et contrôle

Au moment du décollage, relevez le buste et tirez sur le guidon comme pour l’amener à vous. Les suspensions vont se détendre et vous aider à lever le vélo. Vous êtes presque en l’air et vous devez maintenir l’assiette du vélo la plus parallèle possible au sol et à la zone de récep’. La roue avant doit être positionnée de façon à ce que votre vélo aille vers la reception sans basculer en avant ou en arrière.

Cette fois vous avez bien décollé ! Concentrez-vous sur la reception et la façon dont vous allez devoir ramener le vélo au sol: il faudra que votre roue avant se pose juste avant la roue arrière afin que le vélo épouse la pente et que les suspensions puissent faire leur boulot sans problème. Il faudra pousser sur le guidon, vers le bas et vers l’avant afin de placer votre vélo parallèlement au sol. Laissez vos suspensions absorber le début de l’impact mais fléchissez bras et jambes pour les accompagner.


Ces quelques conseils sont les bases pour vous permettre de démarrer. Le but est de commencer « petit », de bien assimiler la technique et ensuite, vous consoliderez vous-même ces bases en identifiant la façon dont vous vous sentez le plus à l’aise pour sauter. Lorsque vous vous sentirez bien et que sauter sera pour vous un automatisme, vous vous rendrez compte que cela vous aidera beaucoup lors de vos sorties et rendra votre conduite plus souple et plus rapide sur les rochers ou racines. Et vous pourrez envoyer de gros whips !!

whip

Continuez l’apprentissage des sauts avec une légende du VTT : Fabien Barel !