Comment choisir le bon VTT pour votre pratique

 
un certain moment de la vie, tout le monde a besoin ou envie de s’acheter un vélo. La gamme de VTT actuellement sur le marché est énorme, il est donc important de savoir ce dont nous avons réellement besoin.
 
 
Le choix de vélos est énorme tout comme les différences de prix. Cela peut aller de 100 à 10 000€ avec tout l’éventail d’avantages et d’inconvénients que cela comporte. Par exemple, je ne vous conseillerai jamais d’acheter un DH d’occase à moins de 500€.
 
 

Prévoyez votre budget VTT

 
N’oubliez pas qu’en plus du vélo en lui-même vous aurez besoin d’un casque, de gants, de protections et de pièces de rechange pour votre nouvelle monture.
 
Comptez environ 100€ pour un bon casque de qualité, 30€ pour une paire de gants et un peu moins de 100€ pour une bonne paire de protections.
 
 

Renseignez-vous sur les différents types de pratique du VTT

 

Le Cross Country

 
Les VTT de Cross Country, également appelés XC bikes, sont conçus pour rouler sur des chemins de cross-country, que ce soit une pratique plaisir ou compétitive.

Ils existent en deux sortes : les tout suspendus et les hardtails (suspension avant uniquement). Dans les deux cas, la suspension ne devrait pas dépasser 160mm.

Ce type de VTT est disponible en 26 et 29 pouces. Les ascensions seront grandement facilités grâce à ce genre de vélo, mais ils ne sont pas forcément adaptés aux descentes.
 
 

Le Freeride

 
Les freeride sont des vélos tout suspendus avec la ferme intention de vous faire descendre n’importe quel trail agressif et seront heureux en bike park.  Les suspensions ont généralement entre 140 et 180 mm de débattement.
 
 

Le DH

 
Les VTT de descente sont fait pour… descendre. vite. Ces vélos tout suspendus ont entre 180 et plus de 200mm de débattement à l’avant et entre 170 et 200 à l’arrière, de quoi amortir n’importe quel choc. Vous pouvez être certain que ce genre de vélo vous pardonnera beaucoup d’erreurs et vous aidera lors d’atterrissages de sauts ou de passage de pierrier.
 
 

Ma petite écurie personnelle
Ma petite écurie personnelle

 
 

Comparez les prix et les marques sur internet

 
Faites vos premières recherches en ligne. Beaucoup de marques produisent le même genre de vélo, comparez les composants et choisissez en fonction de votre budget. Prenez le temps de lire les commentaires sur la solidité des pièces, du cadre etc…
 
 

Trouvez le bon revendeur

 
Si vous avez choisi un Commençal comme moi et que vous êtes prêt de l’Andorre, vous pouvez venir le chercher sur place, au bureau !

Sinon, assurez-vous que le renvendeur choisit sera d’accord pour effectuer les réglages nécessaires selon votre morphologie et qu’il possède les pièces de rechange dont vous pourrez avoir besoin. Internet est l’endroit parfait pour trouver un revendeur mais si vous choisissez de le commander en ligne, soyez certains que le coût de livraison ne viendra pas plomber votre budget, car cela peut aller très vite. Et en plus vous n’aurez personne sous la main, physiquement, pour vous conseiller en cas de problème. C’est peut être mon côté old school mais je préfère acheter physiquement qu’en ligne.
 
 

Testez le vélo dès sa réception

 
Une fois le vélo entre vos mains, faites un rapide tour de terrain pour vérifier la maniabilité et surtout que vous soyez bien à l’aise, que le vélo soit bien adapté à vos taille et poids. N’hésitez pas à demander à votre revendeur de modifier certains réglages, comme la position des freins ou la dureté des suspensions.
 
 
Vous pouvez relire mon article sur les quelques précautions à prendre lorsque nous recevons notre nouveau vélo : 5 choses à faire à la réception de votre nouveau vélo.