Débuter en descente

Bien débuter en descente

 

Choisissez la bonne trajectoire

Être capable de repérer une trajectoire est un élément essentiel en descente et savoir choisir la bonne vous permettra de maintenir votre vitesse tout au long du parcours. Généralement, chaque piste a deux choix de trajectoire : une facile appelée « échappatoire » et une plus agressive (et souvent plus directe !). Lorsque vous découvrez une nouvelle piste, choisissez de préférence la trajectoire facile avant de vous lancer sur la plus engagée.

 

Anticipez

Vous devez identifier les obstacles du terrain bien avant d’arriver dessus, cela permettra à votre cerveau d’enregistrer la piste et de réagir au bon moment. Dès que vous avez repéré la difficulté, choisissez la bonne trajectoire pour l’éviter et ne la quittez plus. Comme vous le verrez sur le point suivant, si vous gardez vos yeux rivés sur l’obstacle, vous avez de fortes chances de finir droit dedans ! N’hésitez pas à consulter cet article : « vous roulez là où vous regardez ».

 

Regardez loin

Je vois beaucoup trop de riders faire la même erreur : ne pas regarder plus loin que leur roue avant quand ils essaient de prendre de la vitesse. Regardez le plus loin possible, par exemple, avant même d’entrer dans un virage, regardez déjà sa sortie. De cette façon, vous garderez la trajectoire et la vitesse nécessaire pour le franchissement de certains obstacles. En gardant votre regard sur la roue avant, vous faites des écarts inutiles pour éviter un caillou ou une racine et cela vous amènera à coup sûr à la chute. Votre vélo peut gérer petits cailloux et racines, faites lui confiance et faites-VOUS confiance. Concentrez-vous sur l’endroit à atteindre car il arrivera plus vite que vous ne le pensez ! Et surtout, roulez derrière des riders qui vont plus vite que vous, c’est le meilleur entraînement et la meilleure motivation. Ils vous feront connaître la piste par cœur, savoir où pédaler et où freiner, choses qui sont

 

Portez des protections

Si vous prévoyez de découvrir un nouveau bike park, si vous n’avez pas envie de passer une semaine à l’hôpital et 3 mois de rééducation ou même pour toutes vos sorties DH, il est important de porter des protections : casque intégral, dorsale, genouillères au minimum. Vous pouvez ajouter des coudières (ou carrément investir dans une protection intégrale. 661 en font des très bien à prix abordable). Non seulement ces protections protègeront vos membres vitaux en cas de chute mais ils auront également un effet « placebo » qui vous permettra de lâcher un peu plus les freins : plus vous vous sentirez en sécurité, plus vous serez confiant et plus vous avancerez !

 

Adaptez votre position en fonction du terrain

En VTT (XC ou DH), il est important d’adapter notre position sur le vélo en fonction des conditions du terrain. Lorsque vous roulez sur du plat, restez bien au centre afin d’avoir votre poids sur les pédales et ainsi avoir plus de force et de puissance.

En descente, il est préférable d’être debout sur le vélo de manière à pouvoir réagir de la meilleure façon au terrain inégal. Les genoux et les chevilles doivent rester flexibles afin d’amortir les impacts. Baisser les talons vous aidera à maintenir votre poids vers l’arrière du vélo, vous rendant plus stable.

 

Défiez-vous vous-même !

Il n’y a rien de plus ennuyant qu’une vie monotone sans objectifs ni challenges! Aujourd’hui les vélos All Moutain sont faits pour corriger bon nombre d’erreurs du pilote alors continuez progressivement à repousser vos limites et vous serez très surpris de ce que vous pourrez accomplir sur et avec votre vélo !

  1 comment for “Débuter en descente

Comments are closed.