Dévoiler une roue de VTT facilement

dévoiler roue

Les roues sont composées de deux côtés ou séries de rayons, appelés nappes. Il est important de pouvoir repérer chaque série facilement pour effectuer le dévoilage.

A l’arrière, la jante est centrée par rapport à l’axe. La nappe droite est fixée en retrait sur le moyeu pour laisser de la place à la roue libre. Ses rayons sont plus courts et plus tendus que les rayons opposés.

Si vous avez un support de dévoilage, très bien, placez votre roue dessus. Si comme moi, vous n’en avez pas, vous pouvez soit monter votre vélo sur votre pied d’atelier ou simplement le retourner pour le poser sur à l’envers, sur la selle et le guidon.

Commencez par tendre les rayons les plus desserrés. Souvent, cela est la seule cause du voilage. Tendez les rayons de la nappe opposée au point de contact, exemple : si votre jante se rapproche du patin droit, tendez les rayons de la nappe gauche.

Pour certaines roues, il faut un outil spécifique permettant de maintenir le rayon qui ne doit pas tourner. Il existe également plusieurs tailles d’écrous de rayons, veillez à choisir la bonne clé.

Clé à rayon
Clé à rayon

Serrez par quart de tour. Dans la zone voilée, tendez les rayons d’une nappe en même temps que vous détendez de la même valeur ceux de la nappe opposée. Vérifiez l’avancement en observant la distance à laquelle se trouve la jante du patin qu’elle touchait. Plus vous redressez la roue voilée, plus la zone voilée se dévoile et le nombre de rayons à retoucher diminue.

Faites tourner la roue pour vérifier que le dévoilage est correct. Un premier tour de roue pour finir de bien dévoiler et un second pour le contrôle de la tension.

Pincez les rayons par paire d’une même nappe pour identifier les différences. La tension uniforme des rayons d’une même nappe est primordiale pour le centrage de la jante. Ces différents tours de roues éviteront d’avoir un rayonnage trop tendu, qui fragilisera les roues et limitera les futures possibilités de dévoilage.