Le Fat Bike pour rouler en hiver

 
Je rêve d’un fat bike. Depuis au moins deux ans. Mais j’ai eu d’autres frais avant de l’acheter. Depuis que je roule, je fonctionnait en location avec le magasin Pic Nègre de La Massana, c’était parfait. Je prenais le vélo le matin, le déposait quand j’avais terminé et basta. Sauf que j’ai décidé de passer le pas de l’achat et me retrouve maintenant avec un Commençal V3 Comp et un Intense Tracer 275. Cette année sera celle du fat bike.
 
Il y a quelques années apparaissaient un peu partout les vélos en 27,5″ et 29″. Au début c’était bizarre mais marrant. Maintenant, la plupart des riders sont passé à une taille de roues supérieure. Et aujourd’hui le Fat Bike est très apprécié pour rouler sur la neige. Même si un DH convient très bien pour les sorties VTT hivernales et sera tout aussi fun.

Ici en Andorre, nous n’avons pas vraiment la possibilité de le faire mais le fat bike est également utilisé pour rouler dans le sable parce qu’il ne s’enfonce pas. Comme s’il flottait au dessus du sable, vous voyez l’idée.
 
 
Fat Bike neige specialized
 
 

Un fat bike, c’est quoi exactement?

 
Un Fat Bike, littéralement en français un « gros vélo » est spécialement fabriqué pour accueillir des pneus de 26″ sur 4cm de large. Ce gros pneu fait la différence, volant au dessus de la neige plutôt que de la couper. Parce que ces gros pneus nécessitent une pression très basse, le vélo n’a pas besoin de suspensions pour rouler dans la neige. Mais depuis que ces vélos sont très prisés pour les sortie dans le désert, les constructeurs essaient de fournir des modèles avec une suspension avant afin de pouvoir rouler de vrais chemins de sable plus facilement.
 
 

Où rouler avec des Fat Bikes?

 
Vous pouvez rouler avec un fat bike sur de la neige compacte. Généralement, si la neige est assez dure pour supporter le poids de votre pied, elle sera capable de supporter celui d’un fat bike. Par exemple, les routes de montagnes qui sont fermées pendant l’hiver (je pense au Col d’Ordino, fermé de maintenant au printemps) seront idéales pour rouler avec votre fat bike.

Les singles track que vous pourrez trouver dans la montagne seront également une bonne destination pour votre sortie fat bike. La neige sera plus dure que sur une route de montagne alors si je peux me permettre un conseil, attendez de bien maîtriser le vélo avant de vous engager dans une singletrack enneigée en forêt.
 
 

Comment me procurer un fat bike?

 
Le mieux pour commencer est d’en louer un, pour tester et être sûr que cela vous plaira. Ce n’est pas un vélo dont vous vous servirez tous les jours alors réfléchissez bien avant de l’acheter.

Ensuite, pour en devenir propriétaire, le mieux sera de visiter les boutiques locales et en ligne afin de trouver le meilleur rapport prix/service car c’est quand même pratique d’avoir le revendeur à dispo.
 
 

Comment me préparer à affronter la neige en fat bike?

 
Finalement et par expérience, il fait moins froid en fat bike que ce que l’on peut imaginer. Vous pouvez lire mon article sur la façon de se préparer à rouler en hiver et voici quelques petites choses supplémentaires spécifiques au fat bike car rouler un chemin de bike park un peu enneigé et une route de montagne avec 50cm de neige, ce n’est pas pareil!

Les mains: J’en ai parlé dans l’article mais là les gants de ski sont obligatoires! Vos petits gants Fox super jolis pour rouler l’été peuvent rester dans le placard, ils ne vous serviront à rien si vous tombez dans la neige. Je ne sais pas si c’est utile de le préciser mais quand je parle de gants de ski, je ne parle pas des moufles! Vous aurez besoin des doigts pour appuyer sur les freins. Ce qui est bien aussi c’est de simplement ajouter un petit gant de protection comme en moto sous vos gants de VTT d’hiver.
 
Les pieds: C’est important de se protéger les pieds alors pour votre sortie d’hiver en fat bike, je vous conseille d’ajouter impérativement une sur-chaussure en mousse et une poche en plastique pour vous protéger de l’humidité et du froid (même configuration que les boots après-ski).
 
Les oreilles: Dernier point le plus important est les oreilles car elles sont exposées tout le temps. Un bandeau en polaire pour les protéger sera idéal et si vous ajoutez en plus un bonnet, ce sera parfait.
 
 

Et vous, avez-vous déjà fait connaissance avec un fat bike ? Qu’en avez-vous pensé et surtout, où avez-vous roulé?