Conseils VTT : La position idéale à adopter sur le vélo

 
Lorsque nous avons un nouveau vélo, il est important de le régler selon notre morphologie et notre taille. Voici quelques conseils pour vous aider à bien régler votre vélo et bien vous positionner dessus.
 
 

Carbine-2
Intense Carbine 29″ prêté pour une journée en attendant de recevoir le Tracer

 
 

Le cadre

 
Avant d’acheter votre vélo, déterminez la taille qu’il vous faut.

La taille du cadre se mesure entre l’axe du pédalier et celui du tube horizontal. Cette taille doit être choisie en fonction de la hauteur de votre entrejambe. Vous pouvez la mesurer à l’aide d’une équerre et d’un mètre. Si vous êtes déjà dans le magasin et n’avez pas de quoi vous mesurer, vous pouvez vérifier que ce vélo vous convienne en l’enjambant et vous tenant debout devant la selle : il doit y avoir un espace d’environ 8 cm entre votre entrejambe et le tube supérieur du cadre.
 
 

La Selle

 
La hauteur de selle est le réglage le plus important.
 
Conséquences d’une selle trop haute :
 

  • Vous aurez du mal à toucher le sol,
  • Vous vous étirerez trop

 
Conséquences d’une selle trop basse :
 

  • Vous aurez du mal à pédaler,
  • Vous risquez de vous faire mal au genou à cause de l’angle de la force

 
La position idéale : Pour placer votre selle à la bonne hauteur, enfilez vos chaussures de vélo et asseyez vous sur la selle. Votre talon doit être sur la pédale en bas du mouvement et votre jambe verrouillée. Une fois installé, vous devez sentir que lorsque vous essayez de pédaler, votre jambe est parfaitement étendue avec la partie antérieure de la plante du pied sur la pédale.

Une fois que vous êtes sûrs de votre hauteur de selle, vous pouvez la marquer avec un morceaux de ruban adhésif ou un petit coup de cutter afin de la retrouver rapidement après chaque démontage. Ne montez jamais votre tige de selle au delà de sa limite (il y a une indication sur la tige) car vous risqueriez de la tordre et d’abimer votre cadre.

Le recul de selle : Le réglage du recul de selle est lié à la géométrie du cadre et à la longueur du fémur. Asseyez-vous normalement sur la selle, manivelles à l’horizontale. Positionnez un fil à plomb sur l’avant de votre genou. Il doit passer à la verticale au centre de l’axe de pédale ou légèrement en avant.
 
 

 Poste de pilotage

 
 Guidon : Concernant votre guidon, le bon réglage est une question de feeling : certains compétiteurs ont un écart entre la selle et le guidon de 10 cm mais une moyenne de 2 à 5 cm d’écart vous assurera une position performante sans sacrifier le confort.

Poignées (grips) : Un bon montage des poignées de cintre est primordial pour garantir un poste de pilotage précis, confortable et sécurisant. Pour retirer vos poignées (si vous souhaitez les changer, les nettoyer ou si vous avez besoin de les enlever pour effectuer une modification sur votre poste de pilotage), écartez les légèrement à l’aide d’un tournevis et pulvérisez un peu d’eau ou de produit vitres pour leur permettre de se décoller et pouvoir les retirer facilement. Lavez les à l’eau et au savon pour les dégraisser, faites ce que vous avez à faire sur votre vélo et enduisez légèrement l’intérieur de laque pour cheveux, qui sèchera suffisamment lentement pour vous permettre de les remettre sur le guidon et collera ensuite assez pour ne pas que les poignées tournent. Attendez environ une nuit pour un adhérence parfaite.

Tube supérieur : La plupart des VTT d’aujourd’hui ont une longueur correcte de tube supérieur mais vous pouvez l’optimiser en remplaçant la potence. Mesurez la longueur verticale du guidon avec l’axe de la roue avant. En compétition, cette mesure est souvent aux alentours des 10 cm mais si vous souhaitez une position moins extrême, basez vous entre 15 et 20 cm.

Jeux de direction : Pour régler le jeu de direction, jouez sur le nombre de bagues entre la potence et le jeu de direction. Vous pouvez également diminuer la largeur du guidon ( la bonne largeur doit vous permettre de garder les bras dans le prolongement de vos épaules.)
 
 

Les leviers de freins

 
 Conséquences de leviers trop hauts :
 

  • Votre position ne sera pas naturelle et la pression sur votre main sera considérablement augmentée
  • Les leviers de freins seront difficiles à atteindre

 
 Conséquences de leviers trop bas :
 

  • Votre poignet aura un angle faible et partira à coup vers l’avant
  • Mauvaise adhérence sur les leviers de freins

 
 
 L’angle idéal : Asseyez-vous sur le vélo (après avoir réglé la hauteur de selle) et réglez l’angle des leviers sur celui de vos bras. Cet angle soulagera la tension sur vos poignets qui est souvent due soit à la sous-extension, soit à la surextension. L’orientation des leviers est correcte lorsqu’ils prolongent vos avant-bras et évitent de casser vos poignets.

 La position idéale des mains : Les doigts dominants pour le freinage sont l’index et le majeur. Placez vos leviers de sorte à ce que ces deux doigts soient le plus près possible de l’extérieur du levier.

Que les leviers soient trop près ou trop loin du guidon, cela ne sera pas confortable, vous risquez de vous étirer et d’être trop ramassé sur votre vélo. L’endroit optimal est quand le levier se trouve au niveau de l’articulation de votre doigt (l’index).
 
 

 Les mains

 
La manière dont vous tenez le guidon est très importante, le vélo doit devenir un prolongement naturel de votre corps. Si vos muscles sont trop tendus, vous ne serez pas à l’aise et finirez votre sortie avec des crampes de l’index au coude !

Pour le freinage, plus vous aurez de doigts sur le guidon, moins vous devrez forcer pour le tenir. Aujourd’hui, la plupart des freins sont très efficaces et vous n’aurez besoin que d’un seul doigt sur le levier. Bien sûr, si vous devez vraiment réduire votre vitesse rapidement, deux doigts vous donneront plus de force. La courbe de la poignée de frein est très confortable mais présente surtout un avantage mécanique : se servir du bout de ces poignées vous permettra de réaliser un freinage plus puissant avec moins d’effort.
 
 
Carbine-4
 
 

  1 comment for “Conseils VTT : La position idéale à adopter sur le vélo

Comments are closed.