Vous roulez là où vous regardez

Avez-vous déjà remarqué, en vélo comme en voiture, que vous roulez exactement là où vous regardez ?

Si votre pote vous dit « Ne regardes pas à gauche il y a tel obstacle », la première chose que vous ferez sera de regarder l’obstacle en question. Ou, lorsque sur votre chemin il y a un arbre, vous savez que si vous le regardez vous allez vous le prendre alors vous vous forcez à regarder de l’autre côté. Sauf qu’une fois arrivé à son niveau, vous ne pouvez pas vous empêcher de le regarder à nouveau… et vous vous claquez droit dedans, encore une fois !!

Pourquoi notre vélo va là où nous regardons ? Parce que vos épaules bougent avec votre tête. 99,99% du temps, vous allez rouler dans la direction de vos épaules, peu importe la trajectoire que vous voulez prendre. Quand les « dirters » apprennent à faire leur 360°, la première chose qu’ils apprennent est de pointer leurs épaules dans la direction qu’ils souhaitent atteindre. En regardant dans cette direction, vous forcez le haut de votre corps à bouger avec votre cou.

 Comment faire sur le chemin ?

La plupart d’entre nous ne tente même pas de faire un 360°, nous essayons juste d’éviter les obstacles et ne pas finir tête la première dans le chemin ! Alors comment faire pour transposer ce conseil sur le terrain ? Lorsque vous vous trouvez dans un chemin que vous ne connaissez pas et que vous devez déterminer votre direction, regardez là où vous souhaitez aller et non pas ce que vous souhaitez éviter ! En regardant vers votre direction, vous pointez votre corps vers ce même endroit et forcez le mouvement. À l’inverse, si vous ne décollez pas votre regard de ce rocher, cette racine, cet arbre, l’ensemble de votre corps sera détourné dans cette direction et vous vous retrouverez dedans à tous les coups !

Pompon

Myriam Nicole à la WC de Vallnord en 2013, loin le regard !

 

  1 comment for “Vous roulez là où vous regardez

Comments are closed.